A un fil…


Retour sur la courte défaite (24-25) du GNMHB, un match sur le fil du rasoir… 

C’était un gros match qui attendait les Nancéiens avec la réception du favori à l’accession directe : Cesson, fraîchement descendu de Lidl Starligue. Et c’est dans une salle comble que le duel du soir allait commencer ..!

Quelle entamme de match ! Emil Feuchtmann et ses coéquipiers réalisaient un quasi sans faute infligeant un 4-1 (5è), puis 10-6 (15è) aux Bretons, avant de se confronter à des Irréductibles de plus en plus saignants ! Il faut dire que l’entrée salutaire de leur gardien : Pierre (48% d’arrêts) et les missiles envoyés par l’arrière : Salou, corsaient considérabement la partie. Néanmoins, les Nancéiens, solides en défense, rentraient à la pause à deux unités de leur adversaire du soir.

Puis, en deuxième période, on allait assister à une course poursuite à l’égalisation ! Mais à plusieurs reprises, sur ses ballons décisifs, le GNMHB se heurta au portier Breton ! S’en suivi un gros vide offensif durant lequel les hommes de Benjamin Braux n’auront inscrit que 3 buts en 15 minutes…(16-19, 40è). Avec un effectif fortement diminué, le manque de rotation se faisait sentir malgré un Luka Groff des grands soirs (5/6) !

Transpirant d’envie et puisant dans leurs réserves, les Nancéiens allaient revenir dans la partie (21-22, 55è). Au coude à coude pendant les 5 dernières minutes, l’attente était insoutenable…

C’est alors qu’à 59’37 Obrad Ivezic arrête un ultime tir de Salou (24-25). Il reste 8 secondes à jouer, Emil Feuchtmann décale sur l’arrière Matéo Rodin, endossant le rôle d’ailier ce Vendredi, qui perd son face à face avec le gardien Breton… Le buzzer retentit, synonyme de défaite pour la #TeamGNMHB, dépitée !

Auteurs d’une très belle partie et peu récompensés, les coéquipiers d’Antoine Blanc se déplaceront à Cherbourg la semaine prochaine. Un autre gros match face à une équipe invaincue à domicile jusqu’ici. La #TeamGNMHB réalisera t’elle l’exploit ?


GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Prevost, Ivezic (12/36)

Marqueurs : Blanc (1/2), Ogando (1/3), Groff (5/6), Feuchtmann (2/3), Ivezic (0/1), Marche (2/2), Ducreux (6/7), Savic (2/6), Rodin (4/8), Silva, Peltier.

CESSON RENNES

Gardiens : Cantegrel (0 arrêts sur 10), Pierre (13/27)

Marqueurs : Esteki (0/1), Anic (2/3), Hochet (1/1), Pierre (1/1), Kamtchop Baril, Mitrovic, Salou (8/15), A.Villemnot (5/8), Cardinal (5/8), Gudmundsson (0/4), Lima (3/5), Abily.

Entrée en Coupe de France pour le GNMHB


À peine rentré de Nice, le GNMHB repart à Annecy pour son entrée dans une autre compétition : la Coupe de France. 

Après avoir confirmé sa bonne lancée en Championnat, en battant Nice ce Mercredi, les hommes de Benjamin Braux repartent aussitôt pour faire leur entrée dans une autre compétition : la Coupe de France. Compétition dans laquelle la #TeamGNMHB avait fait un parcours remarquable la saison dernière ! Pour ces 32èmes de finales, Nancy affrontera demain soir l’équipe d’Annecy-le-vieux, actuel leader de sa poule en Nationale 1. Un tirage…compliqué !

C’est un match délicat qui attend les Lorrains qui enchaînent les déplacements lointains et qui, ce Samedi 16 Novembre, retrouveront de vieilles connaissances Nancéiennes tel que Simon Mayayo ou Stéphane Chardon, qui font les beaux jours de la formation Ancilévienne. Pour ce premier match de Coupe de France, l’objectif est clair : se qualifier ! Néanmoins, après 3 déplacements consécutifs, le duo Braux-Celhay à déjà le match de Cesson en ligne de mire…et c’est donc une formation « rajeunie » qu’ils ont choisi d’aligner en Haute-Savoie (absences de Vukicevic, Soltane, Feuchtmann, Ducreux, Ales Silva, Marche, Savic et Ivezic).

« On se devait de laisser des joueurs au repos, de faire des choix pour préparer Cesson : l’objectif principal ! C’est aux jeunes de la réserve d’assurer ! C’est une bonne évaluation pour eux, cela leur permettra de se confronter à un niveau N1 » expliquait le coach Nancéien.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas gagné d’avance pour la #TeamGNMHB, qui a préparé ce match avec beaucoup de sérieux et d’envie ! « C’est un match qui risque d’être serré ! A nous d’être plus malin pour exploiter au mieux les forces de nos joueurs » nous confiait Benjamin Braux, déterminé à décrocher la victoire ! Avec une équipe diminuée de ses cadres mis au repos, le GNMHB se met en danger et n’a pas choisi le chemin le plus simple pour battre une équipe, certainement surmotivée d’Annecy !

Coup d’envoi à 20h15 au Gymnase des Glaisins d’Annecy-Le-Vieux !

ALLLEZZZZ NANNNNCY !


ANNECY CSAV HANDBALL

Gardiens : Nerin, Le Goff Champ : Chardon, Vinatier, Chardon, Scotto Di Pompeo-Talon, Cherblanc, Fromaget, Lafleur, Guicciardin Mayayo, Gaillard.

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL 

Gardiens : Prevost, Bordy Champ : Blanc, Ogando, Groff, Rodin, Van Deik, Bossenauer, Peltier, Vauchelet, Plantin, Belin.

Un derby maîtrisé et avec la manière !


Le GNMHB relance la machine face au voisin Strasbourgeois dans un derby maîtrisé ! Retour sur la belle victoire des Nancéiens (31 – 27). 

Il était capital de gagner dans cette 5ème journée de Championnat pour les hommes de Benjamin Braux, qui accusaient trois défaites consécutives… Et c’est chose faite !

Pourtant les 20 premières minutes furent compliquées pour les Nancéiens qui ont quelque peu chercher leur rythme de croisière ! Les alsaciens prenaient logiquement la tête, déroulant leur jeu sur le parquet des Nations, infligeant même 5 buts en à peine 4 minutes de jeu…(3-5,4è). De quoi effrayer !

Mais le duo Braux-Celhay, inspiré, allait aligner un rideau défensif colossal et laisser s’exprimer le capitaine Emil Feuchtmann (3/3) à… l’aile droite ! Le chilien, libéré offensivement, dopa le reste de l’équipe ! Suivi par Pierre Marche (2/3) et Alès Silva (2/3) dont le système de jeu à deux pivots servait leur qualité respective ! L’ex Tremblaysien sest montré infatiguable dans tous les registres de jeu, et Silva, tout juste revenu de blessure, saignant pour son premier match officiel sous les couleurs Lorraine ! Encore un duo efficace !

En 10 minutes la Team GNMHB inversa la tendance (8-10, puis 16-10) et tua une bonne partie des espoirs Strasbourgeois…impuissants ! La machine était largement lancée ! En plein confiance, à l’image d’un Yann Ducreux des grands soirs (9/12), les Lorrains auront offert à leur public un « show » à la Nancéienne laissant les Nations exulter !

Dans le dernier quart d’heure, le GNMHB décompresse et relâche son jeu tout en maîtrisant son match, laissant l’ESSAHB revenir au score (29-21, puis 30-27) dans une partie qui aurait pu être nettement plus alourdie. Peu importe la victoire est là et les performances du soir laissent présager de belles choses pour la suite !

Pierre Marche revient sur ce match : « On n’a pas été recompensé jusqu’à présent en championnat, mais là on a fait un bon match. On s’est relâché en fin de partie, ce qui explique ce score serré mais globalement on sent qu’on est de mieux en mieux. « 

« On voit qu’on a avancé dans notre projet de jeu défensif, mais on a râté encore un peu trop de tirs. On aurait pu être plus efficace, et l’on doit d’ailleurs s’appliquer à se rendre les matchs plus faciles. Mais on sent que l’on va vers le mieux, la rentrée d’Ales Silva par exemple en atteste » analysait Benjamin Braux déjà concentré sur le prochain déplacement de son équipe à Saran.

Prochaine échéance pour la Team GNMHB qui se déplace à Saran le 18 Octobre où il faudra confirmer !

ALLEZ NANCY !!


Statistiques : 

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (19 arrêts sur 46), Prevost.

Marqueurs : Blanc (1/5), Vukicevic (3/6), Ogando (3/5), Feuchtmann (3/3), Marche (2/3), Bois (1/3), Ducreux (9/12), Rodin (6/9), Silva (2/3), Peltier (1/2).

STRASBOURG ESSAHB

Gardiens : Mathias (11 arrêts sur 38), Duchene (3/7)

Marqueurs : Auffret (6/9), K. Muller (2/2), Moreau (9/18), Skatar (2/5), David (2/2), Bonnemberger (3/8), Portes (0/1), Gerard (3/7).