Des regrets et de l’espoir !


Après s’être offert le scalp de Créteil, les nancéiens auraient du revenir d’Eure-et-Loir avec la victoire. Le GNMHB a en effet mené tout au long de la deuxième période avant une dernière minute complètement folle. Nancy peut avoir des regrets mais également de l’espoir dans ce championnat.

Le retour en terre Lorraine a du être compliqué pour l’effectif de Stéphane Plantin. Après sa victoire face à Créteil la semaine passée, le Grand Nancy a plus que bousculé l’armada chartraine avant de s’incliner d’un tout petit but à 10 secondes de la fin… Cruel !

Une dernière minute fatale aux nancéiens marquée par un jet de 7m manqué de Dentz (à 27-27), un arrêt de Grahovac sur Rodin et une double exclusion – sévère – de Blanc et Groff. Une situation vraiment rageante alors que le GNMHB est resté sur la lignée de ses précédents matchs. Concentrés, appliqués, une défense à toute épreuve, les coéquipiers de Steeven Bois n’avaient absolument pas à rougir face au premier budget de Proligue. Pour faire simple, les nancéiens n’ont jamais été distancés. Au delà de la deuxième mi-temps, Nancy a toujours eu les commandes de ce match grâce notamment un à Mateo Rodin stratosphérique et auteur d’un 10/15 ! Sans oublier l’excellent match livré par Antoine Blanc (5/5) ou encore José Costa (4/4).

Alors certes Nancy repart les mains vides, mais Nancy affiche un visage très séduisant depuis le début de cette saison. Rappelons toutefois qu’à cette même époque, Mathias Soltane et consorts étaient repartis de la Halle Jean Cochet avec une lourde défaite 41-30.

Peut-être aussi que le GNMHB aurait du tuer le match bien avant en remportant certains face à face ou en concrétisant ses jets de 7m… Malheureusement c’est la vérité du sport et le Grand Nancy Métropole fera tout pour aller chercher la victoire face aux Vikings de Caen, vendredi prochain au Parc des Sports de Vandoeuvre. Une chose est sûre, les joueurs feront tout pour ramener les deux points de la victoire !

Bravo malgré tout à notre équipe !

On compte sur vous supporters nancéiens pour faire venir les encourager et faire un maximum de bruit ! ALLEZ NANCY !


Statistiques : 

C’ CHARTRES MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Grahovac (15 arrêts sur 43), Candeias.

Marqueurs : Feutrier (2/3), Molinié (3/9), Kieffer (1/3), Kudinov (3/3), Onufriyenko (6/9), Benezit (6/9), Ben Ali (5/6), Mikita (1), Tchitombi (2/8).

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (11 arrêts sur 37), Bonneau (0/3).

Marqueurs : Blanc (5/5), Ogando (2/5), Feuchtmann (1/5), Ducreux (3/4), Fofana (1/2), Rodin (10/15), Costa (4/4), Dentz (2/3).

 

Le GNMHB à l’épreuve de Chartres


Après sa victoire face à Créteil lors de la première journée, le GNMHB se déplace chez un autre prétendant à la montée, Chartres. Un terrain qui réussit guère aux nancéiens mais la troupe à Stéphane Plantin espère bien inverser la tendance. Coup d’envoi à 20h00.

Si Créteil vise les playoffs, Chartres lui vise la montée directe, après avoir échoué sur les trois dernières années. Le C’CMHB a changé de « peau » durant l’intersaison (nouveau nom, nouveau logo) pour donner un nouvel élan aux joueurs du nouveau coach, Jérôme Delarue. Avec la premier budget de Proligue, les chartrains ont réalisé un recrutement de qualité, à l’image d’Onufriyenko (ex PSG et Aix), du demi centre Tchitombi (ex Pontault), du pivot tunisien Ben Ali (ex Ivry) ou encore de l’ex nancéien Martin Petiot. Sans oublier qu’il faudra se méfier – à nouveau – de l’arrière Molinié, auteur de 15 buts en deux rencontres.

Chartres a également remporté son premier match de championnat la semaine passée sur le parquet de Caen avec un but à quelques secondes du buzzer d’Onufriyenko (10/12). Les coéquipiers de Kieffer feront tout pour confirmer leur succès de vendredi dernier, devant leur public à la Halle Jean Cochet.

On le sait, ramener les deux points d’Eure-et-Loire s’avère être pour le moins compliqué. Il faudra défendre fort pour ne pas prendre l’eau et espérer quelque chose de ces 60 minutes. Mais cette saison, le Grand Nancy possède un point fort, sa défense ! Et avec un Obrad Ivezic des grands soirs, l’exploit est permis ! Ce soir les nancéiens seront challengers mais ils défendront crânement leur chance pour faire douter le collectif pléthorique chartrain.

Le coup d’envoi est programmé à 20h00. On y croit, on lâche rien ! #GOGNMHB

Regardez en direct LIVE la rencontre en suivant ce lien.

Le live PROLIGUE de la rencontre : ICI

ALLEZ LE GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL !!!


LES GROUPES 

 

C’ CHARTRES MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Grahovac, Candeias Champ : Lemarie, Duriaud, Feutrier, Molinié, Kieffer, Kudinov, Onufriyenko, Cham, Benezit, Petiot, Mikita, Tchitombi, Ben Ali.

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL 

Gardiens : Ivezic, Bonneau Champ : Blanc, Bois, Costa, Dentz, Ducreux, Feuchtmann, Fofana, Groff, Ogando, Rodin, Soltane, Bossenauer.

Le GNMHB et Ivezic s’offrent Créteil


Après la défaite amère face à Pontault en Coupe, le GNMHB s’est imposé lors de la 1ère journée de Proligue en disposant de Créteil 24-21. Mention spéciale à Obrad Ivezic, auteur d’un match stratosphérique. 

Du caractère, le Grand Nancy en a ! Après une préparation estivale de qualité et un match très consistant face à Pontault-Combault (Lidl Starligue), le GNMHB a une nouvelle fois livré un combat de tous les instants. Les nancéiens ont en effet mené les débats de la première à la dernière minute face au second budget de la division.

Les coéquipiers d’Emil Feuchtmann ont toujours trouvé la solution pour garder leurs distances, même pendant les temps faibles. Même si le handball est un sport d’équipe, on peut tout de même souligner la superbe performance d’Obrad Ivezic (20 arrêts sur 41). À l’aile, à 7m ou encore sur des shoots longue distance, le gardien serbe a ecoeuré les hommes de Pierre Montorier. Une prestation XXL qui est venue compenser les deux expulsions très sévères de Steeven Bois et Marc Leyvigne.

Mateo Rodin (6/11), grâce à son énorme générosité a totalement fait oublier l’arrière espagnol Javier Borragan (3/7). L’arrière droit croate est parfaitement rentré dans le moule de cette équipe au chardon. Il a certainement pris exemple sur son compère Antoine Blanc (5/9) qui a su imposer sa force en attaque, comme en défense. Celle-ci a en parallèle parfaitement tenu le choc puisque les lorrains n’encaissaient que 8 buts à la pause (11-8). L’écart aurait pu être bien plus important mais Mickaël Robin en décidait autrement.

Mais le GNMHB trop généreux et déterminé, ne laissait aucune chance aux cristoliens. Maxime Ogando transformait ses 7m, Emil Feuchtmann terminait par une superbe roucoulette qui envoyait les siens vers la première victoire de la saison 24-21. Indiscutable.

Prochain adversaire, Chartres le vendredi 21 septembre, une autre cylindrée de Proligue. D’ici là, les joueurs de Stéphane Plantin peuvent profiter. BRAVO NANCY !


Statistiques : 

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (20 arrêts), Bonneau.

Marqueurs : Blanc (5/9), Ogando (5/6), Ducreux (1/3), Rodin (6/11), Feuchtmann (3/8), Costa (2/3), Dentz (1/1), Leyvigne (1/1).

Exclusions : Steeven Bois et Marc Leyvigne.

US CRÉTEIL HANDBALL

Gardiens : Robin (6 arrêts), Soyez (9 arrêts).

Marqueurs : Sissoko (2/6), Borragan (3/7), Aman (4/6), A. Ferrandier (1/2), Marrochi (1/2), L. Ferrandier (2/5), Rodrigues (3/5), Jensterle (2/3), Gibelin (1/5), Pintor (1/1), Deen (1/3).