Du mieux au Luxembourg

Crédit photo : Handball Esch


Les nancéiens ont enchainé durant ce weekend du 18 et 19 août avec deux nouveaux matchs de préparation face à deux champions nationaux : Esch-sur-Alzette (Luxembourg) et Bozen (Italie). Malheureusement, le GNMHB n’a encore pas réussi à goûter à la victoire…

Lors de la première rencontre face à Esch, les hommes de Stéphane Plantin se sont inclinés de 9 unités (21-30). La faute surtout à une première période jugée « calamiteuse » par le coach Lorrain. Les joueurs ont effet rejoint les vestiaires avec dix buts de retard (6-16) à la mi-temps.

« On a mal joué ! À côté de ça, l’arbitrage a été très sévère et beaucoup de nos joueurs ont été exclus. On a même failli quitter le terrain… » rajoutait l’entraineur. L’ensemble du staff et les joueurs ont retrouvé néanmoins leur calme avant d’attaquer une deuxième période nettement plus convaincante qui s’est traduite par une victoire 15-14. C’est ce que nous allons retenir de cette première journée Luxembourgeoise.

Le lendemain, les nancéiens se sont montrés plus décisifs face à Bolzano. le GNMHB a mené jusqu’à la mi-temps avant que le turnover souhaité par Stéphane Plantin n’empêche les Meurthe-et-Mosellans d’obtenir leur première victoire de la saison. Pourtant c’est bel et bien la réaction de son équipe face à l’organisation défensive qui réjouit le coach.

« On prend moins de buts. Donc le positif à tirer de ce match de prépa passe aussi par cette solidité. Ces rencontres sont faites pour jauger, se tromper et corriger. Plus le championnat arrive, plus vite il va falloir apprendre à gagner. Avoir ce tempérament qui fait gagner des matchs quand le score est encore indécis » terminait l’ex toulousain.

Le GNMHB remettra le pied à l’étrier ce weekend avec deux nouvelles rencontres contre Sélestat vendredi à Epernay et samedi à l’Axone de Montébilard contre Besançon. Un test grandeur nature pour notre équipe au chardon.

 

 

Les nancéiens en rodage


Pour leur premier tournoi de préparation de cette saison 2017/2018, le Grand Nancy Métropole Handball s’est déplacé à Merzig en Allemagne pour y affronter des équipes bien plus avancées dans leur préparation. Un rendez-vous important qui a permis de se mettre en jambe et de mesurer le chemin qui reste à parcourir jusqu’au 8 septembre.

Les équipes allemandes présentes à ce tournoi entamaient en effet la dernière ligne droite de leur préparation avant de reprendre le championnat. La différence s’est malheureusement vite fait sentir sur des scénarios quasi identiques. Le première rencontre a été remportée par Saarlouis (29-21) avant de chuter plus tard dans la soirée face à Ludwishaffen (D1 Allemande) 31-21.

« Le scénario a été quasiment similaire les deux fois. On commence bien et puis on connait un temps faible qui permet à l’adversaire de faire la différence. On a aussi été souvent en infériorité numérique. Même si l’écart peut paraître important et qu’on ne peut pas s’en satisfaire, j’ai quand même vu des choses intéressantes et une capacité à produire du jeu » concluait Stéphane Plantin.

Le lendemain, le GNMHB affrontait Hochdorf (D3 Allemande) qui s’est imposé 30-25. Pas de grande différence avec les matchs de la veille… Toutefois cela donne du « grain à moudre » pour la suite de la préparation. N’oublions pas que les nancéiens ont repris le chemin de l’entrainement le 24 Juillet et que les nouveaux joueurs doivent s’intégrer à leur nouvelle équipe.

En parlant de nouveaux joueurs, il se sont d’ailleurs illustrés à l’image de Javier Borragan très virevoltant en attaque et solide défensivement, du chilien Emil Feuchtmann capable de distiller les ballons et de proposer du jeu ou encore de José Costa, la pierre angulaire du groupe. Sans oublier le petit jeune Stephen Ouakil en réussite durant le tournoi.

Prochains rendez-vous pour les nancéiens qui affronteront Esch-sur-Alzette ce vendredi 18 août avant d’enchaîner le samedi 19 août face au Champion d’Italie, Bolzano.

C’est l’heure de la reprise !


Article de notre partenaire – Est Républicain Nancy – Mardi 25 Juillet. 

Le temps un brin maussade pour un lundi de juillet et la fin des vacances n’avaient en rien altéré l’humeur badine des handballeurs du Grand Nancy. Ceux-ci se sont ainsi retrouvés dans une ambiance détendue, hier matin de bonne heure au stade Raymond Petit, pour le coup d’envoi de leur saison 2017/2018.

Et ce même s’ils savaient qu’ils allaient suer par la suite. Car après un bref discours du coach Stéphane Plantin, c’est le préparateur physique Frédéric Fabiani qui a pris le relais. Les Nancéiens se sont alors mis en mode « intermittent », le nom d’une méthode d’entraînement qui mixe activités de cardio court et de cardio long. Ils ont donc alterné entre ateliers de proprioception (exercices en déséquilibre qui permettent notamment de réduire les risques de blessures comme les entorses), courses en fractionné (15 secondes à fond, 15 secondes plus lentes) et musculation.

Un nouveau programme concocté par l’ancien athlète, « basé sur la philosophie que Stéphane veut mettre en place. On n’a pas voulu faire un copier-coller des préparations des saisons précédentes, car certains joueurs sont là depuis quelques années et ça peut devenir lassant. On a aussi essayé de tirer les enseignements de nos faiblesses l’année dernière. »

Les joueurs du GNMHB retrouveront tout de même quelques activités déjà éprouvées par le passé, comme des cours de self-défense, de l’aqua-bike ou encore une sortie en plein air, cette fois à La Bresse, avec accrobranche et tyroliennes ce dimanche et VTT le lendemain.
Plantin : « Tous les postes sont doublés ».

Ce qui viendra boucler une première semaine exclusivement consacrée au travail physique, avant la reprise des séances avec ballon où Stéphane Plantin commencera à travailler les automatismes, notamment avec ses cinq recrues. Un contingent qui ne devrait a priori plus évoluer. « On a un effectif où tous les postes sont doublés, c’est ce qu’il faut pour travailler », glissait l’entraîneur.

Sa troupe est donc partie pour sept semaines de boulot, qui doivent l’amener vers le premier match officiel prévu le 8 septembre au Parc des Nations, contre une vieille connaissance, Tremblay. Un promu en Starligue désormais aux mains du Nancéien Benjamin Braux. Un match de gala une semaine avant la première rencontre de Proligue à Saint-Marcel/Vernon.

Article : Adrien Richard.

RÉSERVEZ VITE VOTRE ABONNEMENT ICI http://gnmhb.fr/abonnement/