Frustrant mais les regards tournés vers l’avant !


Le GNMHB s’incline à nouveau d’un petit but pour ce dernier match de l’année 2020 chez un autre prétendant à la montée. Frustrant mais le bilan reste positif. 

Le Grand Nancy n’était pas loin de ramener un résultat positif dans ce dernier choc de l’année. Beaucoup de nancéiens derrière les écrans y ont cru… malheureusement la bande à Benjamin BRAUX s’incline (comme la semaine dernière) d’une petite unité.

Malgré une avalanche de buts en première mi-temps (32 au total), les nancéiens avaient du mal à trouver la faille face à une défense bien compacte. Ce qui n’était pas vraiment le cas des visiteurs sur les vingt premières minutes de la rencontre. « Pendant 20 minutes, on fait un non match en défense. Ce n’est pas possible de prendre 19 buts en première mi-temps » ajoutait l’entraîneur lorrain. Les saranais étaient devant au score mais les coéquipiers d’Antoine BLANC n’abdiquaient pas et réussissaient à recoller (5-5, 7′ ; 8-8, 10′) avant – pour la première fois de la rencontre – de passer devant (8-9, 12′) grâce à Yann DUCREUX, auteur de 10 buts sur l’ensemble de la partie. Un avantage de courte durée avant que RAMOND, EYMANN et DEUMAL ne fassent parler la poudre (13-10, 18′). Les Meurthe-et-Mosellans prenaient un « coup sur la casquette » et voyaient les Septors s’envoler à la 25′ (19-13) à la suite d’un gros temps faible. Ces derniers stoppaient malgré tout l’hémorragie pour revenir à 3 longueurs avant la pause (19-16). Première mi-temps compliquée mais tout était encore possible pour le GNMHB.

Au retour des vestiaires, Danijel VUKICEVIC et les siens continuaient sur le rythme des cinq dernières minutes du premier acte. Ils égalisaient même à la 39′ (21-21). Suffisant pour passer devant ? Pas vraiment. Trop de ballons mal négociés et l’entrée de KIEFFER dans les cages des joueurs du Loiret permettaient aux locaux de reprendre 3 buts d’écart à la 44′ (24-21). Mais Nancy recollait à nouveau grâce à Marc LEYVIGNE avant que l’intenable AVELANGE-DEMOUGE (12/12) ne redonne un matelas d’air aux siens. Quentin EYMANN continuaient également sa moisson à 9m (30-26).

On ne pourra en tout cas pas enlever la combativité dont a fait preuve les nancéiens. Le GNMHB croyait toujours en ses chances et contre tout attente, revenait à un petit but (30-29). La tension était palpable et l’air irrespirable. Comme la semaine dernière, les arbitres accordaient un nouveau pénalty aux saranais avant qu’AVELANGE-DEMOUGE ne le transforme et enterre les espoirs des bleus et blancs (31-30).

Le Grand Nancy tient à souligner néanmoins le très bon retour après 9 mois d’absence de son arrière droit Kosta SAVIC (3/4). C’était le premier match officiel disputé par les nancéiens avec un arrière droit de formation.

L’ensemble du club espère dorénavant (re)trouver un effectif au complet (TCHITOMBI, HIELE, CURCIC) pour aborder une seconde partie de championnat plus dense (15 au total) avec davantage de rencontres à domicile. Le GNMHB débutera 2021 par un déplacement à Sarrebourg pour disputer le match en retard de la 6ème journée (Mardi 2 Février). Il retrouvera Cherbourg 5 jours après à domicile. 

Nous vous souhaitons en attendant de très belles fêtes de fin d’année ! Prenez soin de vous.


GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Prévost (8/30 arrêts), Ivezic.

Marqueurs : Blanc (5/8), Vukicevic (5/12), Ogando (3/3), Groff (1/6), Leyvgine (1/2), Marche (2/3), Ducreux (10/10), Savic (3/4).

SARAN LOIRET HANDBALL

Gardiens : Gauthier (2/12 arrêts), Kieffer (8/25).

Marqueurs : Muller (1/3), Avelange-Demouge (12/12), Robyns (4/6), Ramond (4/5), Eymann (6/10), Deumal (4/7).