Le GNMHB enchaîne avant d’accueillir le leader !


Cela faisait près de 4 mois que les nancéiens ne s’étaient plus imposés à l’extérieur. Après le succès décroché face à Chartres à la maison, le GNMHB a confirmé sur un parquet qui ne lui réussi habituellement pas. Une nouvelle bouffée d’air frais. 

Après la victoire face à Sélestat, on pensait que les joueurs de Stéphane Plantin avaient trouvé le petit déclic pour la suite de la saison. C’était probablement vrai mais ces derniers n’étaient pas parvenus à transformer l’essai à Pontault-Combault. Après s’être offert le dauphin de Proligue Chartres, les nancéiens voulaient enchaîner à l’extérieur. C’est désormais chose faite ! De bon augure avant la réception d’Istres, leader de Proligue…

Du côté de Billère, ce match était l’occasion de se rapprocher un peu plus des play-offs. Pour les Meurthe-et-Mosellans, un seul mot d’ordre : s’éloigner de la zone rouge au plus vite. Pour cela, il fallait impérativement rentrer dans son match de la meilleure des manières afin de pas courir après le score pendant 60 minutes. Le GNMHB l’avait parfaitement compris et infligeait un 6-1 en dix minutes. Physiquement supérieur, les coéquipiers de José Costa ont mené tout au long de cette rencontre. Emil Feuchtmann ouvrait la voie en profitant des nombreuses pertes de balle de l’équipe adverse. Billère ne parvenait pas à placer ses attaques et laissait le champ libre au Grand Nancy. Aitor Etxaburu n’avait d’autres choix que de poser un temps mort. Combiné à une exclusion de Simon Mayayo, le BHB64 revenait à hauteur grâce à Zerbib (7-7, 17′). Le début d’un chassé-croisé qui durait près de 10 minutes (9-10, 21′ ; 10-11, 23′ ; 11-12, 25′ ; 12-13, 28′). À ce petit jeu là, Nancy ne craquait pas et revenait même au vestiaire en ayant fait le break (12-14, 30′).

À la reprise, les visiteurs ne changeaient rien et restaient bien en place en défense. Ils laissaient ses adversaires du soir à distance avant de creuser l’écart petit à petit (20-25, 49′). Obrad Ivezic volait même la vedette au meilleur de gardien de Proligue, Arnaud Tabarand (auteur de 7 arrêts… seulement). Le gardien serbe du GNMHB rendait une copie plus que satisfaisante avec pas moins de 12 arrêts. Il en est de même avec Jackson Pavadé (3/3), qui permettait aux siens de conserver 2 buts d’avance (57′). Billère n’abdiquait pas et restait dans la roue des nancéiens (28-29, 58′). Le GNMHB obtenait un dernier jet de sept mètre. Javier Borragan (8/9) le transformait avant que Stephen Ouakil (le « monsieur 100% » de la soirée) ne vienne parachever cette super victoire lorraine.

Le Grand Nancy prend 2 points d’avance sur la zone rouge avant le match avancé de la 19ème journée et la réception d’Istres qui disputera une demi finale de Coupe de la Ligue trois jours après.

On compte donc sur vous pour venir soutenir nos nancéiens et pourquoi pas créer l’exploit ! ALLEZ NANCY !

RDV MERCREDI 14 MARS À 20H30 ! 

Billetterie en ligne : ICI


Les statistiques de la rencontre : 

BILLÈRE HB : 

Gardiens : Tabarand (7 arrêts/36) ; Champ : Loupadière (5/5), Doudeau (3/4), Aillaud (6/8), Jokic (5/11), Zerbib (4/5), Vergely (2/3), Sermet-Bellet (1/1), Milhavet (1/2), Auguste (1/1).

GRAND NANCY MÉTROPOLE HB

Gardiens : Ivezic (12 arrêts/38), Bonneau ; Champ : Blanc (2/4), Borragan (8/9), Feuchtmann (3/5), Ducreux (3/4), Pavadé (3/3), Vukicevic (2/5), Costa (4/4), Soltane (1/4), Ouakil (5/5).