Le GNMHB s’offre le leader !

CS Photo


Quel match du GNMHB ! Les nancéiens mettent fin à l’invincibilité de Limoges et lancent leur saison avec ce match référence.

Qui aurait parié sur la victoire du Grand Nancy avant le coup d’envoi ? Probablement peu de personnes… Surtout en apprenant les blessures de dernière minute de Danijel Vukicevic et Mathias Soltane. La poisse ! Alors que le GNMHB était tout proche de retrouver son effectif au quasi complet, une nouvelle fois, la « malédiction » est tombée sur le groupe de Benjamin Braux. Cette déception s’est surement transformée en force, voire en déclic !

Malgré une entame en faveur du LH87 (2-5), les nancéiens revenaient à hauteur à la 11′ pour ne plus jamais perdre leur avance jusqu’au coup de sifflet final. C’est bien la première fois que le PSVN vibrait autant en ce début d’exercice 2019/2020 ! Grâce à une défense de fer et au trio – Blanc, Silva, Groff – le Grand Nancy a fermé à double tour les offensives limousines ! Pour preuve, Limoges a inscrit 3 buts en … 23 minutes ! Bien évidemment nous mettons en avant la défense lorraine mais que dire à nouveau du match d’Obrad Ivezic ? Tout simplement incroyable ! Le portier Meurthe-et-Mosellan a réalisé 11 arrêts sur les 18 premiers tirs (au total 15 arrêts sur 35). Monstrueux !

Avec un collectif pléthorique, Limoges n’a pourtant jamais su trouver les solutions. Romain Ternel malmené, Rios cadenassé, Andreu bloqué, le GNMHB a littéralement étouffé les protégés de Tarik Hayatoune. Et pourtant, Nancy a joué à de nombreuses reprises en infériorité numérique. La paire arbitrale n’a en effet jamais laissé de repos à Yann Ducreux et aux siens. Mais en ce 1er novembre, les gachettes Blanc (5 buts) et Savic (5 buts) étaient de sortie !

Benjamin Braux : « on a respecté notre plan de jeu. On a défendu fort ! Ce soir c’est une victoire collective et elle récompense notre très bonne semaine de travail »

Bien sûr qu’il y a eu de nombreux coups de chaud au PSVN surtout quand Davorin Vranic transformait son jet de 7m et permettait à son équipe de revenir à une unité (23-22, 56′). La tension était palpable et le succès à porté de mains. Kosta Savic, intenable, se démentibulait à nouveau pour inscrire le 24ème et dernier but, synonyme de victoire quasi assurée ! Les rentrées de Bois et Ogando apportaient un vent de fraîcheur, s’engouffrant dans les moindres failles.

Devant un public en feu, le Grand Nancy faisait tomber le leader invaincu de Proligue !

Emil Feuchtmann : « Ce soir, c’était un match clé ! On a respecté les consignes en attaque comme en défense. On a relevé magnifiquement le défi. Je suis heureux car on a fait plaisir à notre public. À nous de confirmer à Besançon la semaine prochaine »

Les nancéiens se déplaceront à Besançon la semaine prochaine dans le cadre de la 8ème journée de Proligue.

ALLLEZZZZZ NANNNNNNNNNNNNNNCY !


Statistiques : 

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (15 arrêts sur 35), Prevost.

Marqueurs : Blanc (5/8), Ogando (2/2), Groff (1/2), Feuchtmann (1/6), Marche (1/2), Bois (2/2), Ducreux (6/9), Savic (5/10), Rodin (1/3).

LIMOGES HANDBALL 87

Gardiens : Idrissi (6 arrêts sur 19), Serdarevic (5/16)

Marqueurs : Suty (1/3), Calandre (2/3), Vranic (4/8), Ternel (4/9), Mancelle (5/8), Dude (1/1), Malfondet (1/2), Darras (2/4), Rios (1/4).