Le GNMHB tout en contrôle !


De retour sur les terrains après plus de 3 semaines, le GNMHB a maîtrisé son sujet face à Valence et empoche une cinquième victoire en autant de rencontres.

Ce match avait tous les ingrédients pour être un « match piège ». Prévu initialement au Palais des Sports Jean Weille le 25 Octobre dernier, cette rencontre de la 5ème journée de Proligue a finalement été reportée plus de 20 jours après à huis-clos, au Parc des Sports de Vandoeuvre et avec des effectifs remaniés de part et d’autre… Privé de DUCREUX, VUKICEVIC et de ses 3 arrières droits de formation (SAVIC, CURCIC et HIELE), le GNMHB redoutait quelque peu cette opposition.

Malgré l’ouverture du score pour Valence, le début de rencontre tournait largement en faveur des nancéiens, bien plus solides défensivement et aidés par les pertes de balle valentinoises. Au-delà de l’aspect défensif, le GNMHB se montrait impeccable sur le jeu de transition et les montées de balle. Au terme des dix premières minutes, les Lorrains comptaient jusqu’à 6 unités d’avance (9-3). Les joueurs ne perdaient pas le fil et accentuaient même leur avantage à l’approche du coup de sifflet de la mi-temps (16-8). ADAMIK calmait l’hémorragie et donnait un peu d’énergie aux siens, profitant en parallèle d’un léger relâchement des hommes de Benjamin BRAUX. le Grand Nancy atteignait toutefois la pause avec une avance de 5 buts (18-13).

Au retour de la pause, les nancéiens ne voulaient pas laisser espérer les coéquipiers de KIEFFER et attaquaient la seconde mi-temps pied au planché avec un but inscrit d’entrée par son pivot brésilien Ales SILVA. Mais les drômois parvenaient à revenir à 4 longueurs sous l’impulsion d’un GASSAMA bien inspiré (7 buts). Après une très belle partie d’Obrad IVEZIC, Louis PREVOST faisait lui aussi son entrée en jeu. Lui qui évoluait face à son ancienne équipe allait faire vivre un cauchemar à ses ex-coéquipiers (6 arrêts sur 15). Bien que tous les joueurs Meurthe-et-Mosellans ont réalisé une très belle partie, il conviendra de souligner la performance XXL de Pierre MARCHE (5/5) en mode « destruction », au même titre que le maître à jouer de cette formation, Aurélien TCHITOMBI (7 buts) ! Mention particulière aussi à Maxime OGANDO (9 sur 12). Les nancéiens frôlaient même les 10 buts d’écart (31-22, 47′) ce qui permettait à la paire BRAUX/CELHAY de faire tourner et de mettre en avant la jeune garde avec PELTIER, VAN DEIK ou encore RIBEIRO, fraîchement appelé avec l’équipe pro.

Le GNMHB l’emporte finalement 34 à 28 et réalise un sans faute (5/5) en ce début de saison.

On remerciera une nouvelle fois notre paire de commentateurs Laurent PILLONI et Vincent VOLTAT qui nous ont permis de nous faire vivre cette rencontre à huis-clos ! Merci également à Jérôme MASSELIN pour l’animation durant la rencontre.

Déplacement compliqué la semaine prochaine à Cherbourg pour le compte de la 9ème journée de Proligue.

BRAVO NANCY !


GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (8 arrêts sur 27), Prévost (6 arrêts sur 15).

Marqueurs : Muller (2/4), Ogando (9/12), Groff (5/8), Leyvgine (2/3), Marche (5/5), Silva (1/1), Ermolenko (2/6), Van Deik (1/1), Tchitombi (7/12).

VALENCE  

Gardiens : Adamik (13 arrêts sur 36), Salmon (1/12).

Marqueurs : Quintallet (6/12), Boultif (1/3), Vergely (5/5), Arvin-Berod (1/3), Kieffer (4/5), Grosjean (1/2), Gassama (7/14), Mouillon (2/3), Jensterle (1/1).