Rester Solide

Handball, Proligue, Grand Nancy Métropole HB / Besançon © Pierre ROLIN – Photographe à Nancy (Lorraine)


Le GNMHB se déplace à Besançon ce soir pour le compte de la 20ème journée de Proligue. Coup d’envoi à 20h15.

Un Simon Mayayo des grands soirs, un tour interminable du PSVN et un embrasement collectif à la fin de match. Cela ne vous rappelle rien? Le 28 octobre dernier, il reste exactement 26 secondes au tableau d’affichage entre nancéiens et bisontins. Le GNMHB, incapable jusque là de passer devant des Doubistes solides et appliqués, s’en remet à son artilleur favori pour mener au score pour la première fois du match : 24-23 ca sera le score final.

En terme de suspens, le Grand Nancy peut se targuer d’être le spécialiste du frisson cette saison. La semaine passée encore, face au dauphin de la Proligue, les coéquipiers d’Antoine Blanc nous ont offert un spectacle incroyable et bien malin celui qui avait prévu une fin de match comme celle réalisée par les deux équipes. En conclusion, un combat de haute lutte et une égalisation istréenne sur le buzzer, cruel mais tellement incroyable !

La prestation nancéienne de vendredi dernier est à souligner. Vaillants et combatifs, les joueurs de Stéphane Plantin ont su mettre les ingrédients pour faire vibrer un Parc des Sports qui doit certainement s’en souvenir. Ce déplacement à Besançon doit clairement venir bonifier le bon point obtenu contre Istres. En d’autres termes : Nancy doit gagner.

Pour autant dans le camp d’en face, on a toujours en mémoire ce match aller qui aura forcément laisser d’autres souvenirs dans la tête des vaincus. Animés par un énorme sentiment de revanche et auteurs également d’une très belle victoire à Limoges la semaine dernière, les Doubistes se sont bien repris, après avoir enchaîné 3 défaites en 4 matchs. Les nancéiens peuvent redouter un adversaire qui sait recevoir (victoire devant Chartres en février et seulement 3 défaites cette saison). De son côté, le coach Viennet tient tout de même à mettre en garde ses hommes et dresse le portrait du Grand Nancy HB :

« Une équipe complète, solide physiquement, qui possède à la fois le meilleur pivot de la division (NDLR : Ramond), un gardien capable de gagner un match à lui seul (Ivezic) et deux ailiers très bons dans la finition (Soltane et Ducreux) ».

Une situation similaire…

Souffrant également d’un retrait de deux points infligés en début de saison, Besançon reste en la menace de la relégation. Autant dire qu’une victoire ce soir lui offrirait un bol d’air au classement et le rapprocherait encore un peu plus du maintien.

Pour le groupe nancéien, qui comptent 8 points sur le premier relégable, l’objectif est de voir un peu plus haut. Cette semaine, le coach lorrain a évoqué sa volonté de finir à la 6ème place. Une place non qualificative pour les play-offs mais qui sonnerait comme un beau lot de consolation pour une équipe plus en réussite sur les matchs retours. Jusqu’à la 5ème place, cela semble joué. Les écarts qui se sont creusés entre la tête et le peloton sont désormais trop importants (8 points entre Chartres, 5ème et Dijon, 6ème). C’est donc conscient de la réalité que Stéphane Plantin a décidé d’avancer jusqu’à la fin de saison. Une place d’honneur au classement serait totalement envisageable pour le collectif lorrain. Mais pour se faire, il faudra déjà vaincre Besançon ce soir.

Une rencontre qui s’annonce disputée à laquelle ne pourra prendre part Steeven Bois, toujours blessé au genou. Deuxième apparition dans le groupe pour Charlie Plantin. Hormis cela, Stéphane Plantin pourra disposer de tout son groupe.

Retrouvez l’interview d’avant-match de Mathias Soltane : ici

Le live de la rencontre : ici

ALLEZ LE GRAND NANCY METROPOLE HANDBALL !


Les Groupes 

GRAND BESANCON DOUBS HANDBALL

Gardiens : Komnenovic, Simonin; Champ : Camara, Molherat, Vujovic, Gros, Brkljacic, Scotto, Guyet, Eymann, Laguillaumie, Avelange-Demouge, Rognon, Cornet

.

GRAND NANCY METROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic, Lagrange ; Champ : Blanc, Horak, Poignant, Ducreux, Ballet, Pavadé, Ramond, Soltane, Diémé, Trifkovic, Mayayo, Plantin, Pethe.