Un GNMHB renversant, enchaîne avec un second succès à domicile !


Après une première mi-temps compliquée, le GNMHB a réussi à inverser la tendance pour l’emporter 31 à 26. Un second succès à domicile important avant deux déplacements consécutifs à Dijon, puis Vernon. 

Poussé par son public, le GNMHB a réussi à retourner une situation pourtant bien mal engagée. Mais grâce à ses ressources mentales, les nancéiens ont montré un tout autre visage pour se défaire d’une équipe caennaise très accrocheuse.

Malgré une bonne entame de match où les lorrains parvenaient à trouver des failles dans la défense des hommes de Pascal Mahé (4-2, 8′), les « vikings » trop souvent poussés à la faute, réagissaient rapidement pour reprendre les devants. La vitesse de Tomas ou les shoots longue distance des arrières Sacko et Vujovic faisaient mal aux locaux (10-13, 22′). Steeven Bois et les siens n’arrivaient pas à combler le retard de 4 buts sur la première demi heure (13-17, 30′).

« On était trop statique en attaque et on n’arrivait pas à sortir en défense. On a souffert dans les duels en un contre un !  » résumait Stéphane Plantin.

Il est vrai que les supporters avaient du mal à reconnaître l’équipe qui a posé beaucoup de problèmes à Chartres la semaine passée. Mais la mi-temps a très largement porté ses fruits. Totalement revigorés, le Grand Nancy courraient après le score avant de retrouver la formule pour rebasculer en tête. Les coéquipiers de Luka Groff resserraient les boulons en défense grâce notamment à une très belle entrée de Fofana, qui donnait même l’avantage à son équipe (22-21, 43′). De quoi donner des idées à Ivezic, qui recommençait son show pour le plus grand bonheur du Parc des Sports de Vandoeuvre (14 arrêts sur 39). Bien suivis par Feuchtmann et le très généreux Rodin (auteur de 6 buts).

L’ancien « barjot » Pascal Mahé n’avait pas d’autre choix que de tenter le tout pour le tout en attaquant sans gardien. Une stratégie qui ne paierait pas et qui permettait aux nancéiens de marquer dans le but vide. Le GNMHB prenait son envol et ne paniquait pas. Bois, très virevoltant, marquait deux buts coup sur coup pour donner la victoire finale (31-26). Bravo Nancy !

Même si cela est anecdotique à ce stade de la saison, le Grand Nancy est dans le wagon de tête avec 2 victoires en 3 matchs. Prochaine rencontre la semaine prochaine sur le parquet de Dijon, avant de se déplacer à nouveau à Vernon.

Vous retrouverez votre équipe nancéienne le vendredi 19 octobre face au Saran d’Hadrien Ramond.

#AllezNancy !!


Statistiques : 

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (14 arrêts sur 39), Bonneau (0/1).

Marqueurs : Blanc (1/5), Ogando (5/7), Feuchtmann (3/4), Bois (4/6), Ducreux (2/2), Fofana (2/4), Rodin (6/10), Soltane (3/5), Dentz (5/5).

Exclusion : Antoine Blanc.

VIKINGS DE CAEN

Gardiens : Jacoby-Koaly (11 arêts sur 38), Breton (1/4).

Marqueurs : Pleta (1/1), Van Cauwenberghe (1/1), Langevin (5/6), Roopinia (1/3), Tomas (4/6), Sacko (4/7), Garcia (2/3), Vujovic (5/10), Corneil (3/8).