Un manque d’efficacité

Handball, Proligue, Grand Nancy Métropole HB / Besançon © Pierre ROLIN – Photographe à Nancy (Lorraine)


Le GNMHB est reparti de Franche Comté avec la défaite malgré une  – nouvelle – très belle remontée. Victoire du GBDH 26-24.

Après la très belle performance décrochée la semaine passée sur son parquet face à Istres, le Grand Nancy se déplaçait à Besançon avec la ferme intention de ramener un résultat positif. D’autant plus que les bisontins sont inévitablement des concurrents directs aux nancéiens. Ils avaient surtout à cœur de se rattraper du match aller où Simon Mayayo avait crucifié le gardien à la dernière seconde pour l’emporter au PSVN. On pourrait même penser que les Lorrains en ont fait leur marque de fabrique durant cette saison 2016/2017…

Et pourtant, ces derniers pouvaient largement se passer de faire la course contre le score. L’entame de match et les cinq premières minutes de jeu étaient très convaincantes pour le collectif de Stéphane Plantin. Les nancéiens ont eu de nombreuses opportunités de tromper Komnenovic mais tour à tour, Ducreux, Diémé, Pavadé et Mayayo butaient sur le gardien serbe. Quand les ballons ne finissent pas au fond des filets d’un côté, ils terminent toujours par rentrer dans la cage adverse. C’est malheureusement ce qu’il s’est produit au Palais des Sports de Besançon (3-1, 9’). L’entraineur toulousain était alors obligé de poser son premier temps mort. Après avoir retrouvé ses esprits, le GNMHB se précipitait peut-être un peu trop laissant quelques ballons en route que les francontois n’hésitaient pas à transformer (9-6, 20’). Le Grand Nancy ne parvenait pas à réduire l’écart de trois buts imposé par le GBDH. Surtout que l’homologue d’Obrad Ivezic décidait de ne plus rien laisser passer. Nancy rentrait bredouille aux vestiaires sur un score sévère de 12 à 8.

À leur retour sur le terrain, la foudre s’abattait sur le parquet bisontin. Le GBDH enquillait les buts les uns derrière les autres pour prendre 7 unités d’avance (17-10, 36’). Trop tendre, le Grand Nancy laissait ses adversaires du soir s’envoler jusqu’à cette interception pleine de malice de Mathias Soltane qui sonnait la révolte de l’équipe au chardon (18-14, 40’). Le GNMHB réduisait progressivement l’écart et laissait passer encore de nombreuses occasions d’égaliser malgré les missiles envoyés par Antoine Blanc (19-18, 47’). Les coéquipiers d’Hadrien Ramond étaient alors partagés entre les sanctions et les décisions quelque peu litigieuses des arbitres (20-18, 49’). Besançon reprenait les devants et Nancy continuait à courir derrière sa proie pour la voir se rapprocher à la 59’ (25-24). Tous au marquage strict, Lucas Brkljacic tuait tout suspens pour donner la victoire aux siens dans une ambiance très électrique (26-24).

« Il y avait la place pour aller chercher quelque chose ce soir. À nous de nous rattraper vendredi prochain face à Caen » finissait l’ailier Mathias Soltane (8 buts).

En effet les deux prochains matchs du GNMHB seront au Parc des Sports de Vandoeuvre avec pour commencer la réception de Caen vendredi 7 Avril (20h30).

Billetterie : http://gnmhb.fr/billetterie/


Grand Besançon Doubs Handball – Grand Nancy Métropole HB : 26-24 (12-8)

Arbitres : M. Artes et M. Bolla.

GBDH : Gardiens : Komnenovic (13 arrêts/36), Simonin (0/1) ; Buteurs : Guyet (1/1), Vujovic (5/6), Gros (2/6), Rognon (2/3), Scotto (1/2), Brkljacic (4/5), Camara (1/3), Laguillaumie (6/11), Eymann (4/8).

GNMHB : Gardiens : Ivezic (14 arrêts/40), Lagrange ; Buteurs : Ducreux (3/7), Ballet (1/2), Ramond (3/4), Soltane (8/10), Diémé (1/4), Blanc (3/7), Douchet (1/1), Pavadé (4/7).