Une première réussie !


En quête de rythme et de premiers repères, le GNMHB a néanmoins su faire preuve de sérieux face à une attrayante équipe de Sarrebourg. Et posé, malgré l’abondance du score (31-28), les premiers jalons d’une défense « bodybuildée » et taillée pour régner !

Benjamin Braux l’avait laissé entendre : il ne s’attendait pas à voir son équipe traverser ses soixante premières minutes de confrontation dans les clous ce mercredi aux Nations. Et à bien des égards, ce match de reprise face à Sarrebourg a – fort logiquement – gardé quelques airs de… match de reprise ! Entre le chantier de l’attaque placée, les (très) nombreux ballons perdus au vol et les inéluctables temps faibles.

Mais, bien qu’amputé de six de ses « pros » (Feuchtmann, Fofana, Marche, Leyvigne, Rodin, Ivezic) et les jambes alourdies par un gros cycle de travail « physique », le GNMHB a néanmoins affiché un visage prometteur pour son premier match amical de l’intersaison, en dominant au PSVN une équipe de Sarrebourg (31-28) qui s’était imposée sur le même score vendredi dernier contre Sélestat.

Face à une formation mosellane accrocheuse et déjà plutôt bien rodée collectivement, les partenaires de Luka Groff ont surtout dévoilé, malgré l’ampleur du score et quelques cadeaux, les fondations d’une grosse défense (bientôt renforcée par Pierre Marche et Abou Fofana) : un bloc surpuissant et autoritaire qui, ce mercredi, aura alimenté le jeu de transition d’un nombre incalculable de ballons grattés à l’impact. Pour le plus grand plaisir d’une tribune du PSVN (environ 400 spectateurs) bondée à l’heure des retrouvailles.

Prochain match amical pour Nancy : le vendredi 23 août, à Sélestat (18h)

Article Est Républicain – 15 Août 2019 – F. VADOT. 


Statistiques : 

Gardiens : Prévost (7 arrêts), Bordy (5 arrêts, dont 1sp).

Les buteurs : Blanc (2), Vukicevic (5), Ogando (2), Groff, Bois (3), Ducreux (8, dont 2 sp), Savic (5, dont 1 sp), Soltane (3), Silva (1), Van Deik (1), Peltier (1).