Vendredi noir pour le GNMHB

Grand Nancy / Cesson Rennes – www.pierrerolin.fr


La soirée a été particulièrement compliquée pour les joueurs de Benjamin Braux dans le Cotentin. À l’image du match face à Saran, les nancéiens auront subi tout au long de la rencontre faisant preuve de trop de déchet technique pour contrer l’élan cherbourgeois. Malgré les retours de Danijel Vukicevic ou encore Marc Leyvigne, le GNMHB n’aura jamais trouvé les solutions, courant pendant 60 minutes après le score avec des écarts pouvant aller jusqu’à 9 unités…

Les Lorrains ont surtout perdu beaucoup trop de ballons (15 au total dont 10 en première mi-temps) et n’ont pas su concrétiser les phases offensives. À l’inverse des mauves et des deux artilleurs Curcic-Gunko. Beaucoup trop loin au tableau d’affichage, le Grand Nancy accusait un retard de 6 buts à la pause (18-12).

Au retour des vestiaires, les choses n’allaient guère mieux. Cherbourg prenait le large (23-14, 35′) et on voyait mal comment les coéquipiers d’Ales Silva allaient pouvoir redresser la barre face une équipe tout feu tout flamme depuis le début de saison et un 8ème homme totalement surchauffé.

Même si l’écart se réduisait en fin de match – probablement en raison d’un léger relâchement de la « JS » – on peut souligner la nouvelle superbe performance du vice-capitaine Yann Ducreux, auteur d’un 9/10.

Il restera deux matchs au GNMHB sur cette fin d’année 2019. Deux matchs pour relever la tête et aller chercher des points avant la longue trêve internationale.

Rendez-vous le 13 Décembre à 20h30 au Parc des Sports de Vandoeuvre pour la réception de Billère. Les nancéiens se déplaceront ensuite sur le parquet de Valence (19/12).

Il nous faut un maximum de monde pour terminer l’année sur une belle victoire !

#AllezNancy


GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (5 arrêts sur 25), Prévost (6/16)

Marqueurs : Blanc (4/9), Vukicevic (2/3), Feuchtmann (4/6), Leyvigne (1/1), Marche (2/4), Ducreux (9/10), Savic (3/5), Rodin (2/4), Silva (2/3).

JS CHERBOURG

Gardiens : Horvat (2 arrêts sur 7), Tepper (6/25)

Marqueurs : Curcic (8/9), Christin (1/1), Nkonda (1/1), Dupont-Marion (3/6), Gunko (7/9), Ekren (4/7), Guillard (2/4), Manebard (2/4), Bordier (3/4), Dalmont (3/3).