3 sur 3 pour le GNMHB !


Troisième victoire consécutive pour le GNMHB (la deuxième de suite à l’extérieur). Très belle opération réalisée par les joueurs de Benjamin Braux à Nice (28-24). 

C’était loin d’être gagné quand on se remémore les précédents résultats du Cavigal (voir article précédent) ! Et pourtant le Grand Nancy a fait le job et a respecté le plan de jeu. Comme face à Besançon, les nancéiens ont dominé tout au long de la rencontre. Il est vrai que la Salle Pasteur porte « bonheur » aux coéquipiers d’Ales Silva puisque ces derniers ne s’y sont jamais inclinés. Les Lorrains sont toujours repartis avec des points et ne comptaient pas déroger à cette règle en ce mercredi 13 novembre (journée de championnat avancée en raison de l’entrée en lice des équipes de Proligue en Coupe de France).

L’entame de match avait du mal à se débrider malgré une légère avance en faveur du Grand Nancy. Le collectif au chardon parvenait même à faire le trou par moment (7-11, 22′ ; 8-13, 25′) mais sans véritablement décrocher leur adversaire du soir. Pour preuve, les niçois revenaient à seulement deux unités avant la mi-temps (12-14). On notera tout de même la sortie sur blessure du capitaine Emil Feuchtmann à la 29′.

Au retour de la pause, le GNMHB refaisait le trou pour mener de 5 buts à l’approche de la 40′ grâce une réalisation de Pierre Marche, une nouvelle fois en grande forme (4/5). Ce n’est toutefois pas le seul quand on regarde de plus près la prestation de Yann Ducreux qui termine à 8/10. Dans la continuité de Besançon, nous pouvons également citer Steeven Bois auteur de 6 réalisations. La paire de gardiens a su se remettre en évidence à l’image de Louis Prévost (6/16) et d’Obrad Ivezic toujours insatiable aux jets de 7m (2/3).

Les Meurthe-et-Mosellans gardaient une avance confortable (17-22, 46′) avant de connaître un petit temps faible qui a permis aux hommes d’Asier Antonio de revenir dans la partie. Sans inquiétude pour autant pour des nancéiens décidés à enfoncer le clou et revenir à la maison avec les deux points de la victoire.

BRAVO MESSIEURS !

À peine rentrés à Nancy que Luka GROFF et consorts repartiront direction les Alpes et Annecy pour les 32èmes de finale de la Coupe de France. L’occasion de retrouver deux anciens de la maison, Simon Mayayo et Stéphane Chardon. Coup d’envoi à 20h15 ce samedi 16 novembre.

ALLEZZZ NAAAANNNCYYYY !


GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Prevost (6 arrêts sur 16), Ivezic (5/18)

Marqueurs : Blanc (0/2), Ogando (1/2), Groff (2/7), Feuchtmann (2/2), Marche (4/5), Bois (6/9), Ducreux (8/10), Savic (2/5), Rodin (1/2), Silva (1/1), Bossenauer (1/3).

CAVIGAL NICE HANDBALL

Gardiens : Gaudin (12 arrêts sur 39), Makaria (0/1)

Marqueurs : Deumal (6/8), Crivelli (3/6), Rooba (5/7), Oppedisano (2/3), Amigo (3/7), Bardi (1/1), Bon (4/6).

 

 

Le GNMHB débute sa semaine de voyages à Nice


À peine rentré de Besançon, le GNMHB met le cap sur le sud de la France pour y défier l’équipe très surprenante du Cavigal Nice lors de cette 9ème journée de Proligue. 

Les joueurs de Benjamin Braux ne verront pas beaucoup la Lorraine cette semaine. Après un court weekend, le GNMHB a repris les « airs » pour s’envoler vers la Côte d’Azur et y défier les niçois. Suite à la prestation très convaincante à Besançon, les nancéiens espèrent évidemment réitérer la même performance. Mais Nice n’a plus du tout le même visage que lors du 1er tour de la Coupe de la Ligue le 7 septembre dernier (victoire 30 à 26). Cette équipe s’est affirmée et a réussi des matchs très aboutis. En délicatesse durant tout le mois de septembre, le déclic s’est probablement produit au moment de la victoire arrachée à Pontault-Combault (J4 / 20-22). Sans oublier la confirmation la semaine suivante à domicile contre Dijon (28-26). Que dire par ailleurs de la déroute infligée à Saran (28-19) une semaine après que les loirétains aient dominé… le Grand Nancy. Et pendant que les coéquipiers d’Emil Feuchtamnn s’imposaient en Franche-Comté, le Cavigal était à un peu moins de 10 minutes (21-24, 51′) de l’emporter sur le terrain du leader Limoges. Finalement, le LH 87 a rectifié le tir (27-25).

Dans tous les cas, le Grand Nancy est prévenu ! Sans forcément s’attarder sur les rencontres des niçois, il suffit de prendre pour exemple la dernière journée de Proligue pour s’en assurer ; Saran a dominé Massy, Cesson-Rennes s’est fait malmené à Strasbourg (23-17) avant que Billère n’ai le dernier mot contre Pontault. Bref, faire des pronostics en Proligue est une tâche très osée tant les surprises (ou non) sont nombreuses !

Le GNMHB devra aussi composer sans l’apport de Danijel Vukicevic et de Mathias Soltane. Malgré cela, l’équipe monte malgré tout en puissance et cherchera à enchaîner avec un troisième succès consécutif.

Coup d’envoi à 20h30 à la Salle Pasteur de Nice.

Suivez le live de la rencontre : ICI

ALLLEZZZZ NANNNNCY !


CAVIGAL NICE HANDBALL

Gardiens : Gaudin, Makaria Champ : Fauvet, Deumal, Crivelli, Rooba, Oppedisano, Amigo, Bardi, Gaillard, Lopez, Bulzamini, Bon, Rossi.

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL 

Gardiens : Ivezic, Prevost Champ : Blanc, Ogando, Groff, Feuchtmann, Marche, Bois, Fofana, Ducreux, Savic, Rodin, Ales Silva, Van Deik, Bossenauer.

Le GNMHB a accéléré et a confirmé !


Il était important de confirmer, les nancéiens l’ont fait et de fort belle manière. Le GNMHB n’a laissé aucune chance à l’équipe adverse en deuxième mi-temps. 

On l’avait présagé avant la rencontre, le match malgré le classement, allait être une bataille. Une bataille qui aura finalement duré 30 minutes avant que le Grand Nancy ne s’envole et prenne le large en seconde période. Les Lorrains aurait pu très bien même rentrer à la pause avec une avance de 5 à 6 buts. Mais ces derniers ont surement manqué de réussite aux tirs et ont permis au GBDH de rester dans le coup. Pourtant, les hommes de Benjamin Braux avaient réussi à breaker (6-9, 16′). Mais le collectif au chardon s’est fait punir par les exclusions provisoires (7 au total).

Le coach Meurthe-et-Mosellan avait décidé en parallèle d’aligner Louis Prévost dans les cages, auteur d’une prestation … à l’image d’un Obrad Ivezic des grands soirs. Il a compilé pas moins de 11 arrêts et s’est montré décisif face aux gâchettes Mané ou encore Popovic.

« Tous les joueurs s’expriment lorsqu’on respecte le projet de jeu. On a besoin de tout le monde. Le groupe est sain. Louis a été récompensé de son abnégation à l’entraînement. Ce soir, on avait une superbe paire de gardiens… » rajoutait Benjamin Braux.

Mention toute particulière pour notre gardien serbe, auteur de 5 arrêts sur 6 penaltys. Que dire de plus ?

Au retour des vestiaires, Ducreux (4/5), Savic (4/6) et Marche (4/4) sont passés en mode « destruction », à l’image de l’ex pivot de Tremblay, absolument intenable ! Le GNMHB commençait à prendre le large (13-17, 34 ; 14-21, 42′). Cette-fois les coéquipiers d’Emil Feuchtmann ne loupaient plus rien et se mirent à dérouler. Steeven Bois s’est à nouveau démantibulé pour passer dans les moindres failles et distribuer de précieux caviars. Sans oublier ses véritables coups de fusil aux abords des 6m. Finalement on peut citer beaucoup de joueurs comme le capitaine auteur d’un 3/4 ou encore Matéo Rodin décalé à l’aile droite (4/7) et une nouvelle fois très précieux. Les derniers rentrants ont aussi pris part à la « fête »  à l’image d’Abou Fofana ou du jeune Thibaut Van Deik.

Le Grand Nancy a dominé clairement les débats en terre bisontine et s’impose très logiquement 31 à 23 !

Yann Ducreux : « On a fait le job, c’est prometteur ».

Antoine Blanc : « C’est un match abouti où tout le monde a pu s’exprimer. Il va falloir tout de suite se plonger dans le match de Nice mercredi pour confirmer… une fois de plus ».

En effet, le GNMHB va voyager cette semaine avec un premier déplacement en match avancé le mercredi 13 novembre à Nice avant d’enchaîner en Coupe de France le samedi à Annecy.

ON SERA DERRIÈRE VOUS !  ALLEZ NANCY !


GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Prevost (11 arrêts sur 29), Ivezic (5/6)

Marqueurs : Blanc (2/5), Feuchtmann (3/4), Marche (4/4), Bois (5/8), Fofana (2/3), Ducreux (4/5), Savic (4/6), Rodin (4/7), Silva (1/1), Van Deik (1/1), Bossenauer (1/2).

GRAND BESANÇON DOUBS HANDBALL  

Gardiens : Adamik (11 arrêts sur 40), Julien (2/4)

Marqueurs : Claire (3/8), Aillaud (2/2), Mané (5/14), Karanovic (2/2), Dumitrache (1/3), Arteaga (6/7), Moha (1/2), Franic (2/2).