Le GNMHB poursuit son chemin


Tout n’a pas été parfait mais les nancéiens ne se sont pas affolés et ont réussi à l’emporter (28-25) face à une équipe de Grenoble qui a vendu chèrement sa peau. Le principal est là, le GNMHB conserve sa deuxième place au classement. 

Dans le sport, il faut parfois être capable de gagner des matchs sans forcément développer le plus beau jeu. Face à des équipes accrocheuses, qui luttent pour le maintien, ce n’est jamais des rencontres aisées. En Proligue, chaque match est un véritable duel ! Grenoble n’était d’ailleurs pas venu en Lorraine pour repartir la tête basse.

Le début de match confirmait parfaitement les propos cités précédemment. Au bout de 5 minutes de jeu, Malek et les siens infligeaient un 3-0 qui mettait les nancéiens tout de suite dans le doute. Et malgré quelques tentatives de Vukicevic ou encore Ducreux, le GNMHB ne parvenait pas à recoller. Il aura fallu attendre près de 16 minutes pour voir les hommes de Stéphane Plantin revenir à hauteur. Nancy retrouvait peu à peu son jeu et se montrait plus efficace dans la transition. De son côté, Ivezic, fidèle à lui même, donnait du « boost » aux siens avec ses arrêts réflexes. À la mi-temps, le géant serbe avait déjà réalisé 10 arrêts. Mention particulière également à Antoine Blanc, auteur à nouveau d’un match de haute voltige, autant sur le plan défensif qu’offensif (6/8). Autre point fort de ce duel de la 17ème journée : les ailiers du Grand Nancy Soltane/Ducreux (12 buts à eux deux) concrétisaient chaque opportunité s’offrant à eux. Les Meurthe-et-Mosellans prenaient alors les devants avant la mi-temps (14-12).

Au retour des vestiaires et comme face à Nice, le GNMHB s’échappait et prenait jusqu’à 5 buts d’avance. De quoi vivre une deuxième mi-temps plus « paisible » ? Pas du tout ! Le GSMHB allait petit à petit, profitant des infériorités numériques, revenir dans le match pour même être à égalité à la 45′. Le moment choisi par l’entraîneur nancéien pour poser un temps mort. Les coéquipiers d’Emil Feuchtmann venaient de se prendre un 5-1 et tout était à refaire.

Pas de panique pour autant dans le camp nancéien. Grâce à la paire Ducreux/Soltane et au capitaine chilien, le Grand Nancy reprenait 3 buts d’avance. Un écart qu’ils arriveront à conserver jusqu’à la 59′ avant la confusion totale dans les 60 dernières secondes et les exclusions de Groff, Vukicevic et Feuchtmann. Nancy terminait donc à 3 sur le terrain mais faisait exulter malgré tout le PSVN grâce à une dernière réalisation de Steeven Bois. Score final 28-25 !

Les nancéiens ont décroché leur 12ème victoire de la saison avant un déplacement à Saran, le vendredi 1er mars.

Bravo aux joueurs et au staff pour cette nouvelle victoire !

Prochains rendez-vous au Parc des Sports de Vandoeuvre :

  • Massy le Mercredi 6 Mars à 20h00 (Proligue)
  • Saran le Dimanche 10 Mars à 17h00 (Coupe de France)

Billetterie en ligne : cliquez ici


Statistiques : 

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (14 arrêts sur 39), Bonneau, Saint-Voirin.

Marqueurs : Blanc (6/8), Vukicevic (3/8), Feuchtmann (1/2), Leyvigne (1/1), Bois (1/2), Ducreux (6/11), Soltane (6/9), Dentz (4/6).

GRENOBLE

Gardiens : Aicardi (8 arrêts sur 22), Clot (5/19).

Marqueurs : Randriantseheno (8/11), Malek (2/4), Ioannou (6/8), Dei Negri (2/2), Souid (2/3), Brdar (3/5), Abdi (2/7).

 

Continuer la bataille !


Après le match nul face à Nice, le Grand Nancy espère à nouveau retrouver le chemin de la victoire dans son antre du PSVN. Mais l’affaire est loin d’être pliée face à une équipe de Grenoble qui évolue dans un registre similaire à celui des niçois. Réponse ce soir à 20h30. 

Désormais, le GNMHB est attendu au tournant et doit confirmer sa place de dauphin de Proligue. Si on analyse le classement avant cette rencontre de la 17ème journée, tout porterait à croire que les nancéiens s’imposeront aisément ce soir. Mais dans ce championnat, il n’y a absolument aucune certitude.

« Il n’y pas d’équipe qui domine outrageusement le championnat. Pour le premier match de reprise, Grenoble a bien battu Limoges qui vient de battre Chartres, qui nous a corrigé il y a maintenant trois semaines »

Grenoble représente néanmoins un nouveau tremplin pour les coéquipiers de Steeven Bois. Il faut engranger un maximum de points avant de se déplacer à Saran et de recevoir Massy (deux concurrents directs aux play-offs). Chaque petit point sera précieux, tout comme celui engrangé – malgré tout – sur la Côte d’Azur la semaine dernière.

« Le nul est mérité ! Avec 21 ballons perdus et 22 arrêts de gardien, c’est logique  » soulignait Stéphane Plantin.

Pour le collectif au chardon, il faudra donc impérativement corriger cet aspect pour tenter de consolider cette place de second. Les Isérois disposent de tous les arguments pour aller à « la guerre ». Quand on regarde d’un peu plus près les résultats, le GSMHB n’abdique jamais et parvient même à dominer des équipes comme Dijon ou Limoges, précédemment citée. De plus, cette formation lutte pour le maintien et n’a donc rien à perdre ce soir au PSVN (tout comme Vernon il y a 15 jours). Elle fera tout pour aller chercher des points avant le gros duel du weekend prochain face à Strasbourg. Contre Massy, les grenoblois ont mené pendant 45 minutes et disposaient de 3 buts d’avance à la mi-temps.

Attention également à la force de frappe du grec Ioannou (73 buts), meilleur marqueur de l’équipe. Grenoble devra en revanche se priver des services de Jourdan, touché aux ischiojambiers.

Côté nancéien, Stéphane Plantin pourra profiter du retour d’Aboubakar Fofana et de l’intégration de Nikolaos Siamatas.

Le GNMHB devra reproduire la même prestation qu’au match aller afin de ramener les deux points de la victoire !

Le live de la rencontre : ICI

ALLEZ LE GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL !!!


LES GROUPES 

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL 

Gardiens : Ivezic, Bonneau Champ : Blanc, Bois, Costa, Dentz, Ducreux, Feuchtmann, Fofana, Groff, Ogando, Soltane, Vukicevic, Martin, Leyvigne, Siamatas.

 

GRENOBLE SMH HB

Gardiens : Aicardi, Clot Champ : Rendjaballah, Randriantseheno, Magoure, Malek, Ioannou, Dei Negri, Souid, Verhaeghe, Gros, Brdar, Abdi.

Le GNMHB concède le nul

Handball – Pro D2 – Grand Nancy Métropole (en bleu ciel) / Nice (en noir) – José COSTA (en bleu clair) – Photo Pierre ROLIN


Le Grand Nancy avait surement l’opportunité de remporter ce match, malheureusement les niçois ne l’ont pas entendu de cet oreille. Les deux formations se quittent dos à dos 28-28. 

Les nancéiens auraient pu en effet ramener un point supplémentaire de ce déplacement mais ces derniers auraient pu très bien aussi repartir bredouille de la Côte d’Azur.

Il ne fallait certainement pas sous-estimer l’équipe du Cavigal qui reste invaincue depuis ce début d’année 2019. Le premier quart d’heure a d’ailleurs été de très haute intensité où les gardiens des deux collectifs se sont illustrés. À l’image d’un Obrad Ivezic encore tout feu tout flamme (22 arrêts). Durant les 15 premières minutes, le portier serbe a sorti pas moins de 7 arrêts permettant aux siens d’être devants (7-8, 15′). Les lorrains parvenaient même à faire le break (7-10) avant de se faire rejoindre à la 22′ (10-10). Les coéquipiers d’Emil Feuchtmann profitaient du « petit coup de mou » des locaux pour atteindre la pause avec une avance de 4 buts (10-14).

De retour sur le parquet, le GNMHB enclenchait la seconde et prenait le large au scoring (12-19, 38′). On pensait alors que le match était plié. Loin de là… Nice continuait à jouer, à développer son jeu et profitait d’un gros coup d’air des hommes de Stéphane Plantin pour revenir dans la roue. Probablement en cause ces 21 pertes de balle chez les Meurthe-et-Mosellans. Del Valle et les siens retrouvaient par ailleurs la réussite pour revenir à deux buts à la 52′ (23-25). La salle Pasteur commençait à s’enflammer et Guillermin ramenait le Cavigal à égalité (25-25). Finalement aucune des deux équipes n’arrivaient à garder son unité d’avance et se séparaient sur un score nul de 28-28.

Les nancéiens reviennent du Sud de la France avec un point de plus dans l’escarcelle et conservent toujours leur seconde place au classement.

Il faudra aller chercher la victoire Vendredi 22 Février au Parc des Sports de Vandoeuvre pour la réception de Grenoble.

On compte sur vous pour être nombreux ! #AllezNancy

Billetterie en ligne : cliquez ici 


Statistiques : 

CAVIGAL NICE

Gardiens : Makaria (14 arrêts sur 41), Gaudin (0/1).

Marqueurs : Deumal (5/10), Del Valle (3/6), Tourraton (1/5), Amigo (4/7), Minne (5/10), Nguema (1/1), Guillermin (9/16).

GRAND NANCY MÉTROPOLE HANDBALL

Gardiens : Ivezic (22 arrêts sur 49), Bonneau.

Marqueurs : Blanc (3/6), Feuchtmann (1/4), Leyvigne (1/2), Bois (2/4), Ducreux (9/11), Costa (8/10), Soltane (2/4), Dentz (2/3).