Proche de l’exploit

Istres, GNMHB, Ivezic, Match nul, Proche victoire

Grand Nancy – Istres / www.PRPHOTOS.fr [sports] – © Pierre ROLIN


Le GNMHB est passé tout proche de la victoire face au dauphin de Tremblay.

Match nul entre les nancéiens et istréens 23-23.

Les supporters du Grand Nancy sont passés par tous les états en ce vendredi 24 mars face au second de Proligue. Un match totalement fou qui a vu le score faire les montagnes russes. À 20 secondes de la fin, les nancéiens auraient pu même l’emporter et créer l’exploit. Au final, les deux équipes se séparent sur un match nul mérité mais si proche d’une victoire pour les nancéien.

Ce qu’il faudra surtout retenir de cette 19ème journée, c’est l’état d’esprit affiché par les coéquipiers de Yann Ducreux. Largement malmenés pendant les 10 premières minutes, les Provençaux affichaient clairement leur statut pour infliger un 6-1 détonnant. Le coach n’avait d’autre choix que de poser son premier temps mort pour remettre les siens dans le droit chemin. Paradoxalement et malgré le score au tableau d’affichage, on sentait les Lorrains dans un bon rythme, largement capables de bousculer l’armada de Gilles Derot. Mais la réussite fuyait clairement le rang des locaux. Pour preuve, le GNMHB ratait 3 pénaltys sur 4 et trouvait la plupart du temps les montants de la cage adverse. À l’image des deux barres transversales de Ramond, des poteaux de Ducreux ou encore Trifkovic… Simon Mayayo quant à lui trouvait le chemin des filets qu’à sa cinquième tentative.

Le Grand Nancy n’abdiquait pas et Ivezic emmenait ses coéquipiers vers la rédemption. Les nancéiens refaisaient peu à peu leur retard grâce à une défense plus agressive et à des contre attaques rudement menées par la mobylette Yann Ducreux. Le GNMHB n’affichait plus qu’un petit but de retard à la mi-temps (9-10).

Une 2ème mi-temps similaire!

De retour sur le terrain, les deux équipes étaient au coude à coude avant qu’Istres ne décide d’accélérer à nouveau pour reprendre ses distances. Nancy perdait de sa fluidité dans le jeu et les pertes de balle se multipliaient. Les Bucco-Rhodaniens reprenaient à nouveau le large avec un avantage de +5 à 10 minutes de la fin (16-21). Pour beaucoup, l’affaire paraissait pliée. Bien au contraire, alors qu’on croyait les Meurthe-et-Mosellans au bord de la rupture, ces derniers infligeaient un terrible 4-0 en un peu moins de 3 minutes. Le GNMHB repartait en revenant à hauteur (22-22, 58’). Grâce à un Antoine Blanc exceptionnel (6/7), la bande à Soltane venait d’enfiler un 7-2 à leur adversaire. Et sur une action rudement bien menée, Ramond inscrivait le 23ème but de la rencontre. Le GNMHB était devant, incroyable !

Il restait alors 20 secondes à jouer, Boschi envoyait un missile en plein lucarne pour arracher l’égalisation sur le buzzer (23-23) ! Frustrant… Le groupe nancéien était proche du hold-up ! Il convient toutefois de souligner le superbe état d’esprit affiché par les hommes de Stéphane Plantin qui n’ont jamais rien lâché.

BRAVO À TOUS ! Ce match nul a un goût de victoire !

Prochain RDV le Vendredi 7 Avril pour la réception de Caen !! D’ici là, les nancéiens iront défier les bisontins pour la 20ème journée.


Grand Nancy Métropole – Istres Provence Handball : 23-23 (9-10)

Arbitres : M. Iltis et M. Christmann

GNMHB : Gardiens : Ivezic (16 arrêts/34), Lagrange (0/1) ; Buteurs : Ducreux (8/11), Ballet (1/1), Poignant (1/1), Mayayo (1/4), Ramond (3/7), Soltane (1/6), Diémé (1/2), Blanc (6/7), Trifkovic (1/4).

Istres : Gardiens : Capelle (13 arrêts/36), Harbaoui ; Buteurs : Cismondo (2/3), Ruiz (7/9), Perronneau (3/4), Claire (2/5), Boschi (6/11), Capella (1/7), Goncalves (1/2), Massot-Pellet (1/2), Jonsson (0/3).